Qu’est-ce qu’une ville connectée ou Smart City ?

Qu’est-ce qu’une ville connectée ou Smart City ?
La smart city, ou ville intelligente en français, est un concept de développement urbain original qui rend la vie des citadins plus agréable et la gestion des territoires plus efficace grâce à la technologie. Mais concrètement, c’est quoi une smart city ? Comment ça fonctionne et en quoi est-elle connectée ? Explications.


Smart city, la ville au service de ses habitants

Smart city, ville connectée, ville durable… ces concepts novateurs existent depuis une dizaine d’années mais nous les connaissons peu. Pourtant, ils répondent aux aspirations de nombreux Français en quête de sens dans leur quotidien : être plus impliqué dans la communauté, économiser les ressources, communiquer simplement, utiliser des services publics performants…

Les pouvoirs publics sont souvent perçus comme des systèmes inamovibles, peu agiles dans leur mode de fonctionnement et dans les réponses qu’ils apportent aux citoyens. Un système sourd et aveugle, dans lequel le citoyen d’aujourd’hui peine à faire entendre ses besoins et à partager ses idées.

Dans une smart city, ou un smart territoire en dehors des métropoles, c’est tout l’inverse. Les services de la ville utilisent des outils numériques pour échanger avec les habitants et améliorer leur efficacité opérationnelle dans la gestion des infrastructures : transport, urbanisme, santé, environnement… C’est la ville 3.0 au service de ses habitants.


Comment ça marche une ville connectée ?

L’objectif d’une smart city, c’est de faire de la ville un espace durable selon plusieurs axes :
  • Offrir une meilleure qualité de vie grâce à une participation active des citoyens,
  • Développer les initiatives environnementales en s’appuyant sur un urbanisme durable, une gestion intelligente des ressources et la croissance de l’économie locale,
  • Améliorer les services publics, en particulier en rendant l’administration efficace et les transports urbains performants.
Pour y parvenir, les collectivités s’appuient sur la technologie, par exemple des applications pour échanger en open data avec les citoyens, et l’intelligence artificielle pour améliorer les infrastructures et apporter une réponse agile aux besoins des habitants. C’est en ce sens que la ville intelligente est aussi une ville connectée.

Plus collaborative, plus agile, la smart city est aussi plus écologique et plus performante. N’oublions pas qu’en anglais, smart signifie également astucieux, malin ; la ville intelligente concilie donc de façon habile les atouts de la technologie à l’intelligence collective pour une meilleure qualité de vie et de service.


Des villes intelligentes et leurs applications concrètes

Une smart city, c’est en quelque sorte la proximité d’hier (échanger sur la place du village) avec la technologie d’aujourd’hui (l’Internet des objets) pour construire la vie de demain (des espaces écologiques et agréables à vivre).

Cependant, il n’existe pas un seul mode d’action. Chaque ville intelligente développe sa vision de la smart city idéale et choisit la technologie pour y parvenir : appli de signalement citoyen, services connectés pour favoriser le commerce local, capteurs pour améliorer la collecte des déchets…

Lyon mise sur la construction passive et les smart grids, des réseaux intelligents permettant d’ajuster l’approvisionnement en électricité. Nantes utilise l’open data et une appli dédiée à la mobilité (trafic en temps réel, incident sur la voie publique…). Dijon centralise la gestion des équipements urbains (feux tricolores, vidéoprotection…) et économise grâce à l’éclairage LED. Et pour vous, c’est quoi la smart city idéale ?...